Cameroun: La maison d'un ancien membre du gouvernement brûlée en zone anglophone

News
Typography

Les combattants sécessionnistes qui sont opposés à la tenue de l’élection présidentielle dans les Régions anglophones, font face depuis hier aux forces de défense et de sécurité dont les éléments ont été déployés par le gouvernement central pour permettre aux populations désireuses de se rendre aux urnes, d’aller remplir leur devoir civique en toute sécurité.

C’est dans cette ambiance très tendue que le domicile de Simon Achidi Achu a été incendié dans la soirée d’hier samedi 06 octobre à Santa, une commune du département de la Mezam, Région du Nord-Ouest.

« Je ne peux pas vous dire exactement qui a mis le feu. Mais, il n’y a pas de doute que ce sont les sécessionnistes. Ils en veuillent particulièrement à notre papa parce que selon eux, il est le symbole du vieux régime de Yaoundé. Mais, ces criminels viennent mettre le feu sur toute une maison avec l’intention de brûler toute une famille. Heureusement que seuls les biens ont brulé, personne n’est morte », raconte un riverain interviewé par un média local.

publicité yapee 2

Bien qu’affaibli par l’âge et la maladie, Simon Achidi Achu a été pensent sur le terrain pour la campagne électorale du candidat du RDPC. L’ex premier ministre âgé de 84 ans a été par exemple aux deux grands meetings du candidat Pau Biya organisés à Bamenda, chef-lieu de la Région du Nord-Ouest.

teles-relay.com.

Partager cet article?.