Cameroun/football: 231 containers de matériel disponibles pour le Stade d'Olembe

News
Typography

Arrivée dans la nuit du 2 janvier au port de Douala, la cargaison comprend poteaux, poutres et dalles.

91containers de poutres, 78 containers de poteaux et 62 de dalles. Destinées au stade d’Olembe, en construction dans la banlieue de Yaoundé, ces pièces préfabriquées, en provenance d’Italie, sont arrivées dans la nuit du mardi 2 janvier au port de Douala. C’est la deuxième cargaison du genre, après l’opération test qui avait vu le débarquement de cinq containers de matériaux préfabriqués il y a quelques semaines dans le même port. Hier, 3 janvier, les opérations d’enlèvement se poursuivaient au Poste 16 sur les quais où le bateau ayant acheminé la cargaison a accosté. Le directeur général du Port autonome de Douala, Cyrus Ngo’o, est allé prendre le pouls de la manoeuvre, suivant les explications de Gabriel Ngaha, chargé de mission du Gruppo Puccini, tandis que les portiques déchargeaient le navire en cadence. « Tout le monde est mobilisé », a glissé M. Ngaha au cours de l’échange. « En tant qu’autorité

portuaire, je suis venu vérifier que tout se passe bien. Vous voyez là les éléments de superstructure qui vont servir pour le stade d’Olembe. On ne peut qu’être rassuré », a ensuite déclaré le Dg du Pad à la presse. Gabriel Ngaha a donné quelques précisions quant à la qualité des pièces ainsi réceptionnées : « Il s’agit de matériel préfabriqué en béton armé. L’armature c’est le fer. En termes de qualité, de sécurité et de durabilité, on ne peut pas trouver mieux. Tous les grands projets dans le monde aujourd’hui utilisent cette technologie », a-t-il confié. L’acheminement du matériel en direction de Yaoundé a commencé en principe hier. « Nous avons des sous-traitants locaux », précisera Gabriel Ngaha, indiquant une fréquence de quatre camions par jour pour Yaoundé. Selon une source à la sous-direction des Infrastructures au ministère des Sports et de l’Education physique (Minsep), le transport de la totalité de ces 26 500 tonnes de matériel devrait prendre cinq jours en tout. Un prochain bateau est attendu en février.

237ONLINE.COM